Maina Sage a interrogé ce jour par voie de question écrite, le Ministère des Outre-mer sur l’application de la continuité territoriale pour les familles endeuillées.

Consulter la question n° 101701

Mme Maina Sage attire l’attention de Mme la ministre des outre-mer sur la mise en application du dispositif de prise en charge des déplacements de l’hexagone vers l’outre-mer pour les familles endeuillées. L’article L. 1803-4 du code des transports, modifié par l’article 47 de la loi de programmation relative à l’égalité réelle outre-mer, prévoit en effet la possibilité pour ces familles, sous conditions de ressources, de se rendre aux obsèques d’un proche parent. Ce dispositif innovant de continuité territoriale inversée est fortement attendu par ces familles en situation de détresse. Or depuis l’entrée en vigueur de la loi du 28 février 2017, les mesures d’application n’ont toujours pas été adoptées. La Polynésie française est un territoire singulièrement isolé et fragmenté vers lequel les coûts de transports sont sans commune mesure dans la République. Elle lui demande ainsi de bien vouloir mettre en œuvre, au plus vite, un dispositif efficace à l’écoute des urgences qui peuvent frapper les citoyens ultramarins.

Suivre la réponse sur le site de l’Assemblée nationale